FOIRE AUX QUESTIONS

Allocations de recherche CNES

Qu'est-ce qu'une allocation de Recherche ?

Une allocation de recherche se formalise par la signature d'un contrat de travail à durée déterminée.

Allocation de recherche doctorale cofinancée (CNES/partenaire) :

  • Ouverts aux étudiants français et étrangers pour réaliser un doctorat dans un laboratoire en France
  • Cofinancement obligatoire pour garantir l'intérêt d'un sujet de doctorat et la cohérence sur axes stratégiques avec un partenaire (CNRS,  CEA, Météo France, Onera, Ifremer, IGN,…, une région ou une université (co-tutelle étrangère possible)).
  • Le CNES participe financièrement à 50 % du coût toatal du salaire et charges afférentes durant les 3 ans du doctorat
  • Durée : 1 an renouvelable 2 fois (conformément aux règles du MESRI)

Allocation de recherche postdoctorale intégralement financée par le CNES :

  • Ouverts aux français et étrangers titulaires d’un doctorat, pour un travail de recherche dans un laboratoire en France
  • Durée : 1 an renouvelable une fois

dans quel domaine une allocation de recherche doctorale ou postdoctorale peut elle etre accordee ?

Trois principaux domaines :

  • Sciences utilisatrices de moyens spatiaux : Univers, Terre et Environnement, Micropesanteur
  • Sciences pour l’ingénieur : systèmes orbitaux et transport spatial
  • Sciences humaines et sociales (droit, économie, gestion…)

 

Qui peut bénéficier d'une allocation de recherche doctorale cofinancée CNES ?

Contrats d'allocation de recherche doctorale cofinancée CNES : 

  • Tous les étudiants français et étrangers, y compris hors communauté européenne .
  • Les candidats universitaires ou diplômés de grandes écoles ou écoles d’ingénieur, doivent être titulaires d’un Master 2 délivré par une université ou d’un diplôme leur permettant d’obtenir l’inscription en thèse par l’école doctorale

Contrats d'allocation de recherche postdoctorale CNES : 

  • les candidats devront être titulaires d’un doctorat ou d’un équivalent avant le début du contrat.
  • Les candidatures de chercheurs ayant déjà bénéficié d’un contrat de thèse cofinancé par le CNES ne sont pas recevables.

Qui propose un sujet d'allocation de recherche doctorale ?

L’objectif d'une allocation de recherche doctorale cofinancée CNES est de faire progresser les techniques nécessaires en soutien des programmes spatiaux scientifiques et techniques engagés ou futurs. Aussi, le sujet de thèse doit correspondre aux priorités scientifiques et techniques du CNES et il est l’élément déterminant de la sélection des allocations de recherche doctorale. Le sujet doit donc impérativement être proposé par un laboratoire impliqué dans la recherche spatiale.

Pour plus d'information, nous vous invitons à vous rapprocher de vos interlocuteurs privilégiés.

Quel est le processus de sélection d'une allocation de recherche doctorale cofinancée CNES

Les sujets soumis par les laboratoires impliqués dans le spatial font l'objet d'une présélection par une commission intercentres CNES en décembre de chaque année. Ils sont présélectionnés en fonction de leur caractère innovant et prospectif et des priorités scientifiques et techniques du CNES. Ces sujets sont ensuite affichés sur notre site internet en début d'année.

La présélection d'un sujet ne garantit pas l'attribution définitive d'une allocation doctorale CNES. Elle est, pour le laboratoire, une condition préalable indispensable avant la recherche effective d’un candidat et d’un cofinancement.

Les candidatures seront examinées par les comités adhoc puis validées en juin de chaque année par la Commission CNES. La qualité du candidat, l'adéquation du candidat au sujet, la qualité du partenariat et l'engagement du cofinanceur seront pris en compte.

Quel est le processus de selection d'une allocation de recherche postdoctorale ?

La sélection est axée prioritairement sur les qualités et capacités futures d'un candidat à intégrer un organisme de recherche ou un établissement industriel. Cette exigence de qualité a conduit le CNES à établir des critères de sélection extrêmement rigoureux, en prenant comme référence les critères de recrutement établis par le Comité national de la recherche scientifique (formation, profil, production scientifique, mobilité, etc.), le sujet restant de fort intérêt pour le CNES. L’étude post-doctorale est réalisée en France dans un laboratoire extérieur au CNES. Cependant, une collaboration avec un laboratoire étranger (missions de courte durée) peut être envisagée.

Les sujets d'étude postdoctorale CNES dans les domaines des sciences utilisatrices des moyens spatiaux, des sciences de l'ingénieur et des sciences humaines et sociales, ne faisant pas l'objet d'une présélection (*), les candidats proposeront leur projet de recherche (sujet, laboratoire et cofinancement éventuel) pour une première évaluation auprès du responsable de la thématique CNES concerné avant de déposer leur candidature sur les offres génériques.

(*) Seuls les sujets d'étude postdoctorale dans le domaine des technologies des systèmes de transport spatial (fusées, propulsion, fluides, etc.) font l'objet d'une présélection.

(*) Seuls les sujets d'étude post-doctorale dans le domaine des technologies des systèmes de transport spatial (fusées, propulsion, fluides, etc.) font l'objet d'une préselection.

Peut-on candidater sur plusieurs sujets de doctorat ?

Les candidats peuvent soumettre leur dossier sur plusieurs sujets de doctorat. Les laboratoires concernés effectuent leur sélection avant de la soumettre au CNES. Dans le cas où un candidat est retenu sur deux sujets, le choix lui en est bien évidemment dévolu.

Quelles sont les conditions de mise en place d'un contrat ?

Allocation de recherche doctorale, principalement cofinancée pour moitié par un tiers (organisme privé ou public)  :

  • Signature d'un contrat de travail entre le doctorant et une des tutelles du laboratoire d'accueil,
  • Signature d'une convention de cofinancement entre le CNES et les parenaires impliqués (employeur, cofinanceur, tutelle du laboratoire d'accueil).
  • Les contrats d'allocation de recherche doctorale, d'une durée de 3 ans (1  an renouvelable 2 fois), débutent de manière générale, au 1er octobre de chaque année.

Allocation de recherche postdoctorale entièrement financée par le CNES :

  • signature d'un contrat de travail entre le post-doctorant et le CNES
  • Les contrats d'allocation de recherche post-doctorale, d'une durée de 2 ans (1 an renouvelable une fois), débutent, de manière générale, au 1er octobre de chaque année. 
  • La rémunération mensuelle brute CNES est de 2439,51 € (sur 13 mois)

Quand démarre le contrat de travail ?

La mise en place des contrats cofinancés est subordonnée à la signature préalable d’une convention de cofinancement avec le partenaire et le laboratoire d’accueil. Les contrats débutent d'une manière générale au 1er octobre de chaque année et au plus tard au mois de décembre de l’année en cours.

Télécharger le document "règles de principe de cofinancement d'une thèse avec le CNES" (pdf - 54.66 Ko)

Qui rédige la convention de cofinancement ?

Le CNES propose au partenaire cofinanceur une convention de cofinancement.

Qui est l'employeur ?

Le CNES cofinance des allocations doctorales mais n'assure toujours pas la gestion du contrat de travail.L'employeur peut éventuellement être l'autre partenaire de cofinancement (industriel, organismes, régions, écoles doctorales, etc.) ou l'université à laquelle est rattaché le futur doctorant.La rémunération du doctorant est alors déterminée par l'établissement employeur.

ou travaillent les doctorants et postdoctorants ?

Les jeunes chercheurs travaillent dans les laboratoires de recherche des universiés et organismes publics de recherche ou pour certains d'entre eux dans un des centres du CNES.

Peut-on enseigner pendant la thèse ?

Le CNES autorise et encourage ses doctorants à prodiguer des heures d'enseignement dans la limite de 64 heures par an. Pour en bénéficier, le doctorant doit formuler une demande d'autorisation écrite auprès de son interlocuteur ressources humaines.